Le site des amoureux des reptiles
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionMembres

Partagez | 
 

 Las blattes en nourriture vivantes

Aller en bas 
AuteurMessage
aquaterra
Orvet
Orvet
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 73
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Las blattes en nourriture vivantes   Jeu 15 Mar 2007 - 1:12

Les blattes constituent un apport important de nourriture.
Faciles à élever, peu exigeants, prolifiques, ces insectes ne constituent cependant pas la solution idéale pour plusieurs raisons. Les blattes peuvent être facteurs de réactions allergiques importantes, surtout pour les "gros" élevages ou sur une durée prolongée. Ensuite, elles peuvent selon les espèces s'échapper (certaines espèces volent, beaucoup grimpent aux vitres), voire se propager. Enfin, beaucoup d'arachnides rechignent à les manger en raison de leur carapace chitineuse et de leurs substances répulsives. Cependant pour l'éleveur disposant de peu de temps ou ayant d'importants besoins, elles constituent un excellent compromis tant elles sont économiques à élever que ce soit en temps ou en argent. Pour les raisons citées ci-dessus, le choix des espèces est primordial. En particulier, les espèces pouvant proliférer sous nos climats comme le cafard. Periplaneta americana ou germanica sont à proscrire. Pour les autres, des mesures tendant à empêcher les évasions doivent être appliquées. N'oubliez pas votre entourage en cas de problème, vos voisins seront sans doute moins surpris en découvrant un grillon Acheta domesticus qu'une blatte de 10 cm sur un mur !

Gromphadorrhina portentosa





Une des plus grosses blattes. Originaire de Madagascar, elle peut mesurer 8 à 9 centimètres de corps. Jeunes et adultes des deux sexes sont dépourvus d'ailes même vestigiales. L'aspect général est allongé, glabre et protégé par une véritable carapace à la manière des cloportes. La couleur est uniformément brun sombre. Aux jonctions des sternites et tergites il y a un liseré clair. Certains spécimens présentent des coloris plus clairs. Les pattes sont robustes et pourvues de courtes épines. Gromphadorrhina portentosa, de même que des espèces voisines G. gigantea et G. picea grimpe aux vitres à tous les stades de son développement.
Le mâle se distingue par deux excroissances, sortes de cornes atrophiées sur la plaque céphalique en forme de demi-cercle. Chez certains mâles "dominants" ces pointes sont plus prononcées. Gromphadorrhina émet un soufflement assez fort quand on la dérange. Dans une pièce chauffée à 26°C, ces blattes sont adultes en 7 à 9 mois. La femelle fabrique une oothèque qu'elle garde dans une poche interne. L'éclosion est également interne et les bébés sont mis aux monde vivants, encore blancs. Ils sont d'aspect grisâtre et mesurent 8 à 9 mm. Les adultes peuvent vivre plus d'un an.
Cette blatte massive n’aime pas vraiment les manipulations et émet un sifflement assez fort ( mâle comme femelle ) tout en se plaquant au sol et en se ramassant sur elle même lors d’une tentative de prise de l’insecte.
Munie de pattes puissantes recouvertes d’épines, il est parfois impossible de les décoller de la racine sur laquelle elles s’agrippent.
Les combats entre mâles adultes existent, ils s’affrontent avec leurs rostres. Il en résulte des mutilations : amputation de pattes, d’antennes, assez courantes chez cette espèce.
Elle grimpe très facilement au vitre et est toujours à la recherche du moindre interstice pour s’évader. Elle aime les endroits obscurs et fuit la lumière.
Trouver une souche est assez difficile, dans le sens où les blattes que l’on trouve habituellement en animalerie sont les Gromphadohrina protentosa de Madagascar. Adultes, elle mesurent 9cm. Elles sont donc parfaites pour nourrir de gros lézards, mais inadaptées à des geckos de petites tailles.

ALIMENTATION :
Nourrissez les blattes avec du son saupoudré par dessus les plateaux alvéolés, ainsi que des croquettes pour chien (surtout légumes pour respecter davantage leur nourriture naturelle) et des granulés pour lapin. Ne placez pas d'abreuvoir, mais donnez régulièrement aux blattes de la nourriture "humide" où elles trouveront l'eau dont elles ont besoin : salade, pomme, orange, courgette... Retirez rapidement (24 heures) la nourriture humide éventuellement non consommée pour éviter le pourrissement. Une fois par semaine, enrichissez l'alimentation d'un complément vitaminé et/ou du pollen.

TERRARIUM:
Le choix et l'aménagement du terrarium sont primordiaux. Ils doivent répondre à deux critères, permettre un élevage et un entretien aisé, mais aussi empêcher les évasions.
Le bac que j'utilise pour l'élevage est un aquarium en verre de dimensions L80cm * P40cm * H40cm. La hauteur est importante car les blattes sont maintenues dans des alvéoles de plateaux d'oeufs de 30cm de côté, placés l'un contre l'autre à la verticale. Cette hauteur est donc le minimum pour prévenir les risques d'évasion. Pour un élevage moins important un terrarium de L40cm * P30cm * H40cm peut suffire. Ce sont les dimensions de mon bac d'élevage de Gromphadorrhina. Je déconseille des dimensions inférieures car l'élevage serait à l'étroit trop rapidement, et l'entretien serait difficile (risques d'évasion...).
Pour un tout petit élevage, les boites "Hagen" de L36cm*P21cm*H26cm constituent un strict minimum. Par ailleurs, ce type d'élevage sera davantage destiné à l'agrément et non à nourrir des blattes car vous aurez bien du mal à prélever des spécimens sans amputer l'élevage complet...
Pour les blattes qui grimpent aux vitres (Gromphadorrhina...) deux mesures visent à empêcher les évasions :
Un treillis métallique suffisamment large pour permettre la ventilation, et suffisamment serré pour empêcher les bébés de passer (mailles inférieures à 5mm) est ajusté sur toute la surface en guise de couvercle.
Je passe à l'aide d'un chiffon et sur tout le tour, en haut du bac sur une hauteur de 6-7 cm, de la vaseline (à acheter en supermarché ou en pharmacie), qui empêche les blattes de grimper au delà. Je renouvelle l'application tous les mois environ.
Comme substrat je place sur 3-4 cm d'épaisseur des copeaux pour rongeurs trouvés en animalerie. Je renouvelle le substrat tous les quatre mois environ, tâche un peu pénible car les bébés s'y réfugient. Par contre c'est un gage de réussite de votre élevage sur la durée car il permet aux bébés de se cacher des adultes en période de "diète" où ils pourraient être cannibales...
Enfin, je place en opposition, deux rangées de six plateaux d'oeufs alvéolés (une seule pour le bac des Gromphadhorrina, plus petit).
Les blattes géantes apprécient la chaleur, cependant elles sont lucifuges et nocturnes, leur bac devra donc être placé à un endroit modérément éclairé mais très ventilé. Comme chauffage, une ampoule teintée (rouge) peut faire l'affaire, sinon une plaque chauffante. Une température de 26 à 28°C le jour, 3 à 4 de moins la nuit, avec un cycle REGULIER jour/nuit de 12h/12h (on peut réduire la durée de nuit ou la température mais cela réduit également l'activité des blattes et donc la croissance de l'élevage. Par contre la régularité prime).

Elevage et régulation :
Les blattes sont des animaux grégaires et très résistants. Procurez-vous une souche suffisante (au moins 50 spécimens de toutes tailles) pour débuter l'élevage. Prévoyez que pendant le premier cycle de croissance/reproduction au moins (4 mois à un an selon les espèces et la température), il ne faudra pas prélever... Il s'agit donc d'un élevage avec un "effet retard" de quelques mois. Considérez que votre élevage est "parti" quand les premiers bébés nés chez vous auront atteint le stade adulte.
Gardez le substrat (copeaux) strictement sec, sans quoi vous avez toutes les chances de voir se développer une micro-faune nocive à votre élevage.

Lorsque votre élevage est parti, il peut arriver que vous ayez trop de blattes dans votre bac, ce qui entraîne de nombreux problèmes (odeur, substrat moite...). Ne laissez pas une telle période arriver et encore moins durer, le risque est réel que des milliers d'acariens et de moucherons se développent en quelques jours. Vous trouverez vous même le "juste milieu". Plusieurs méthodes de prévention voire de réduction du nombre de blattes :
Baissez la température de stabulation à 19-20°C, les reproductions cesseront quasiment et la croissance se ralentira de façon significative.
Insérez des périodes de diète totale d'une voire deux semaines, cela ralentira également le rythme des naissances, des accouplements et pour certaines espèces provoquera des cas de cannibalisme.
Donnez des blattes à d'autres éleveurs d'arachnides, reptiles, oiseux, poissons...
Si vous n'avez pas de personne à qui donner au bon moment, congelez des femelles, plus elles seront jeunes, plus l'effet de ralentissement de votre élevage sera long à se ressentir. Congelez des femelles pleines dans les cas urgents. Pour cruelle que paraisse cette méthode, elle est parfois nécessaire pour éviter bien pire...

REPRODUCTION :
Pour séduire la femelle, le mâle dominant siffle plusieurs fois et doucement. Si un autre mâle se présente à ce moment là, un conflit risque de commencer. Les vieux mâles en portent d'ailleurs les cicatrices : morceaux de pattes arrachées, antennes coupées, et cicatrices sur les côtés.
Les blattes font une dizaine de mues avant leur maturité. Les mâles vivent environ 6 mois et les femelles 9 mois pour les petites espèces, jusqu’à plus d’un an pour les grandes espèces.
Contrairement aux Blaptica dubia,les Gromphadorhina portentosa ne pondent pas d'oothèque, ni d'oeufs d'ailleurs,
Les petites espèces (Nauphoeta cinéréa et Blabera fusca) atteignent leur maturité entre 5 et 6 mois, tandis que les grosses Gromphadohrina protentosa atteignent leur maturité vers entre 7 et 9 mois. Autant vous dire que pour que l’élevage tourne bien, il faut bien attendre 6 mois, sinon, plus. L’élevage est long à se mettre en place, mais est très rentable. Les odeurs ne sont pas plus fortes que celles des grillons, les blattes ne chantent pas la nuit, elles ne se mangent pas entre elles (elles mangent cependant les cadavres de leurs congénères), elles supportent la chaleur comme le froid (dans une certaine mesure) et se reproduisent facilement. La température adéquate se situera entre 25 et 28°C.
La durée de gestation est de 70 jours environ à un peu plus de 25°C. La femelle ne pond pas une oothèque mais donne naissance à des petits vivants.
Les bébés sont très petits et peuvent aisément nourrir des lézards nouveaux nés, y compris ceux des petites espèces ! Les jeunes Gromphadohrina protentosa mesurent entre 0,6 et 0,8cm, les jeunes Blabera fusca mesurent environ 0,5cm et les jeunes Nauphoeta cinéréa ne mesurent que 0,2 à 0,3cm !!!
Jeunes: A leur naissance, les petits sont blancs et vont prendre une couleur noire quelques heures après. Ils ne mesurent pas plus d'1 cm de long. Comme les adultes, ils grimpent au vitres.

Ma vidéo:
http://www.terrarium-nature.com/images/nourriture/Videos/Gromphador-portentosa-jeunes.wmv

____________________________________________________________

ESPECE : Nauphoeta cinerea



MAINTENANCE et COMPORTEMENT:
Cette blatte mexicaine mesure 5 à 6 centimètres de corps. Les adultes des deux sexes sont ailés. Les femelles sont légèrement plus arrondies et plus trapues que les mâles. La couleur générale du corps est brun sombre piqué de dessins géométriques couleur crème. La partie céphalique est recouverte d'une plaque de chitine translucide, beige avec une tache centrale noire. Les ailes sont plus larges que le corps, brun clair, marquées d'un anneau noir peut-être destiné à donner l'impression d'un oeil au prédateur. La forme générale est celle d'un oeuf allongé. Les larves, quelque soient le stade et le sexe, sont dépourvues d'ailes, de forme ovoîde, de couleur brun sombre piqué de taches claires (crème). Les bébés sont grisâtres et ne mesurent guère plus de 5mm.Pour un éleveur expérimenté, les mâles se reconnaissent à leur forme générale plus frêle, leurs ailes plus claires. Les vieux mâles ont les ailes abîmées, souvent des pattes ou bouts de pattes manquants. Blabera fusca ne grimpe pas aux vitres et ne vole pas, encore qu'elle peut déployer ses ailes et faire des sauts de quelques dizaines de centimètres à partir d'une position haute. Dans une pièce chauffée à 26°C, ces blattes sont adultes en 5 à 6 mois. La femelle pond une oothèque qui éclot quelques jours plus tard et contient une trentaine de bébés. Les adultes peuvent vivre plusieurs mois.
Un problèmes qu'il ne faut pas oublier est que les blattes sont nocturnes alors attention, si vous nourrissez des reptiles diurnes avec, les blattes restent cachées la journée.... pour les autres reptiles nyctalopes, c'est sans problèmes.
En vente dans les animaleries spécialisées mais a un prix exorbitant, il faut en acheter quelques unes et les faire se reproduire.
Cette blatte est docile et elle se reproduit extrêmement bien.

TERRARIUM :
Il devra mesurer environ : 80*40*20 cm, bacs plastiques munies de couvercles aérés. avec comme litière du papier absorbant ou de copeaux de bois. Vous y disposerez à l’intérieur des boites d’œufs (vides bien entendu). Mettez en plusieurs car elles adorent se cacher.
Vous pouvez aussi remplir le fond d'une épaisseur de 8 à 10 cm de tourbe que je stérilise par un passage au micro-onde (1 min à 1000 W pour 4 à 5 L de tourbe, arbitrairement). Contrairement aux box à criquets, l'ouverture peut représenter une surface importante (toute la face supérieure personnellement), car les Blabera fusca n'arrivent pas à grimper le long de surfaces lisses et propres et préfèrent s'enfouir lorsqu'elles sont dérangées (attention aux exceptions tout de même : surveiller les plus jeunes.

TEMPERATURE :
de 25°C le jour et 20°C la nuit. Il lui faut du chaud et du sec. Vous pouvez utiliser une lampe infra rouge ou un câble chauffant comme source de chaleur. L’hygrométrie doit être modérée car cette blatte vient d'une région du Mexique ou il n’y a presque pas d’humidité.

NOURRITURE : Donnez leurs des croquettes pour chat et des légumes : courgettes, pommes salade. Donnez leurs tous les jours à manger.
.Les blattes ne dévorent pas comme les criquets et il vaut mieux leur donner fréquemment de petites rations afin d'éviter gaspillage et pourrissement. Pour les mêmes raisons, ces denrées doivent être mises dans un récipient afin de pouvoir les retirer facilement. Tout comme les criquets, les blattes trouveront l'eau qui leur est nécessaire dans cette alimentation mais il faut toutefois leur adjoindre un abreuvoir: une petite bouteille d'eau retournée dont le bouchon a été percé de quelques trous.

REPRODUCTION :
la larve de premier stade mesurant environ 3mm.
la larve ressemble à l'adulte. La reproduction est automatique. Une femelle adulte fécondée va former une oothèque qui incubera dans son corps et donner naissance a une trentaine de larves ressemblant à l'adulte. L'incubation dure 2 à 3 mois. 22 à 23° C. Après leur naissance, les jeunes s'abriteront sous leur mère le temps que leur cuticule durcisse. Les jeunes mesurent environ 5 mm à la naissance, le cycle est très court, environ 2 mois à 25°C.


Ma video:
http://www.terrarium-nature.com/images/nourriture/Videos/Nauphoela-cinerea.wmv

_____________________________________________________

Source: http://www.terrarium-nature.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.terrarium-nature.com
Elouen
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Nombre de messages : 604
Age : 25
Localisation : Morbihan (56)
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Las blattes en nourriture vivantes   Jeu 15 Mar 2007 - 21:39

Merci Merci Merci

Merci pour ta fiche !

_________________
Le serpent peut quitter le coeur de la jungle mais la jungle ne peut pas quitter le coeur du serpent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serpent-reptile.fr.tc
 
Las blattes en nourriture vivantes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans quel lieu pouvons-nous acheter des mantes vivantes???
» [Nourriture] Ce que l'on peut/ne peut pas emmener
» "pierres vivantes"
» nourriture en cas de fourbure
» Nourriture versus les douanes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
100% REPTILE | FORUM :: -= TERRARIOPHILIE =- :: Discussions diverses sur la terrariophile-
Sauter vers: